samedi 12 mai 2012

Françoise Hardy et François Jouffa (4ème partie)

En 1994, François Jouffa publiait le livre Vinyl Fraise dans lequel il passait en revue les années 60. Découvrons sa présentation de Françoise Hardy

Françoise gardera ses rêves. Sa silhouette en pantalon, révolutionnaire à l'époque, plaira aussi bien aux enfants qu'aux parents. Et parmi les photographes qui la mitraillent sur toutes les coutures, se classera n° 1 au hit-parade de l'amitié amoureuse, Jean-Marie Périer, photographe vedette de Salut les Copains. Les mésaventures de cœur de Françoise appâteront les journaux spécialisés. Aujourd’hui, elle est la maman de l'enfant de Jacques Dutronc. A l'époque, Dutronc était guitariste du groupe El Toro et les Cyclones, également chez Vogue. Et Jacques Wolfsohn raconte, le sourire machiavélique aux lèvres : "Son père m'a dit que Jacques cherchait du travail. J'ai dit : "Parfait, Françoise Hardy a besoin d'un guitariste." J'ai pris rendez-vous pour les deux, et Dutronc n'est jamais venu."

Françoise Hardy - Jacques Dutronc - Jean-Marie Périer

Mais nous verrons que Jacques Dutronc sera, par la suite, le compositeur de plusieurs belles chansons pour Françoise. En six mois, Tous les garçons et les filles atteint les sommets des hit-parades et des best-sellers puisqu'il s'en vend 350 000 exemplaires. La moins rock des jeunes chanteuses qui voulait devenir professeur d’allemand, mais s'ennuyait en 2ème année de licence et écrivait des poèmes qu'elle mettait en musique, va bientôt obtenir plusieurs autres succès comme J'suis d'accord.
1963, c'est l'année où Françoise chante Le temps de l'amour, Mon meilleur ami, C'est à l'amour auquel je pense, où elle remporte le Grand Prix Charles Cros et où elle fait l'Olympia.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire