mardi 8 octobre 2013

Françoise Hardy - Jukebox Magazine (Sept 2012 - 5ème extrait)

En 2012, le mensuel Jukebox laissait carte blanche à un de ses fidèles lecteurs, Hubert Rigolet, pour qu'il s'exprime sur sa passion pour Françoise Hardy.

En 1963, j'avais 16 ans et j'ai eu la chance de vivre pleinement cette époque. Les orchestrations avec guitares, violons, piano et chœurs, étaient sublimes à comparer avec ce que l'on peut entendre aujourd’hui. Le 5 février 2011, 50 ans après ses débuts avec Tous les garçons et les filles, composé à 17 ans, vendu à plus de quatre millions d'exemplaires en Europe, Françoise Hardy était encore nommée aux Victoires de la Musique pour son dernier CD ! En 2011, Robbie Williams adapte son tube Voilà.

Françoise Hardy

En 2012, Katie Melua reprend aussi un titre de Françoise, Dans le monde entier, en anglais. N°5 en Angleterre dans les années 60. Son autobiographie, Le désespoir des singes, à l'automne 2009, a été n°1 des ventes en France pendant trois-quatre mois avec 500 000 exemplaires vendus. Un succès phénoménal. J'aime Françoise Hardy pour son allure, son chic incroyable, son éducation, son attitude, son élégance, sa beauté physique et spirituelle, morale et verbale, sa grâce, son intelligence, sa répartie, ses talents d'auteur compositeur, soit un mélange qui fait qu'elle est une star comme Greta Garbo. Inaccessible. C'est une femme libre, plein de conviction, de droiture et d'intégrité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire